GIREDEP


L’ensemble des organisations du GiréDeP, réunies le 11 janvier ont décidé de poursuivre ensemble leurs travaux jusqu’à la fin juin. Les dossiers seront finalisés après un approfondissement juridique des possibilités et des limites offertes par les différentes AAI (autorités administratives indépendantes : Haut Conseil, Conseil supérieur, etc…).

A partir de là, les adhérents seront invités à se prononcer au sein de chaque organisation, avant un retour vers le GIRéDeP pour trouver si possible une proposition commune sur laquelle nous pourrons argumenter auprès des ministères concernés.

Parallèlement, nous poursuivrons nos contacts avec les syndicats qui travaillent aussi sur le sujet. Il est bien évident que sans un consensus de l’ensemble des organisations, il sera plus difficile d’avancer utilement.
Et en attendant, continuez à faire signer le code : le nombre de signataires sera un argument de poids pour nous faire entendre.