Loi de programmation Recherche


Mobilisation de la communauté scientifique contre la loi de programmation pluriannuelle de la recherche

Depuis le début de l’année les enseignants- chercheurs alertent contre les préconisations des rapports préparatoires à la loi de programmation pluriannuelle de la recherche. La commission permanente du CNU a adopté à l’unanimité une motion « rappelant son attachement aux missions nationales du CNU, instance garante d’équité, d’impartialité d’expertise, et de collégialité dans l’appréciation des différents aspects de la carrière des enseignants-chercheurs ». Elle s’est alarmée de la suppression de la procédure de qualification, de la clause d’accord des intéressés pour la modulation des services et de la création de nouveaux contrats de travail dérogeant aux dispositions statutaires. Ces dispositions reviendraient à mettre en cause le statut d’enseignant chercheur. Cette motion a été adoptée par la section 16.

Une mobilisation nationale a eu lieu le 5 mars et d’autres sont prévues pour le maintien des missions du CNU et contre la précarisation du statut d’enseignant-chercheur. Plusieurs collègues nous ont fait parvenir des exemples de motions adoptées dans leur université : vous les retrouverez sur la liste Psy16.