Le sens de l’unité


La prolongation du confinement accroît les tensions sur les lieux de travail, dans les familles et dans les espaces communs, mais elle suscite également de vrais élans de solidarité pour venir en aide aux personnes en souffrance.

Comme d’autres organisations, la SFP a été sollicitée pour apporter son soutien à différentes plateformes qui se sont créées afin de contribuer à la prise en charge des difficultés personnelles et professionnelles, rencontrées par le personnel soignant et la population.

Du côté des organisations de psychologues, plusieurs appels à la vigilance ont été lancés afin de garantir des modalités de téléconsultation offrant bien toutes les assurances quant à la qualification de psychologue des répondants et au respect de la déontologie.

La SFP regrette qu’une expression commune réunissant l’ensemble des organisations de psychologues autour de la déontologie n’ait pu voir le jour et que lui aient été préférées des initiatives individuelles, minorant ainsi le poids de la parole de la profession de psychologue, dans ce contexte.

La SFP n’entend pas se positionner comme une instance de labellisation, ni des psychologues ni des plateformes. Elle porte des principes déontologiques, depuis la publication, à son instigation du premier code en 1961, et a toujours contribué depuis, et encore aujourd’hui au sein du Cerédépsy*, à l’actualisation du code de déontologie de 2012 et à la réflexion sur les moyens d’obtenir une inscription du code dans des textes réglementaires, sans recourir à un ordre.

La SFP salue les initiatives de ses membres qui proposent bénévolement leurs services, pour venir en aide aux personnels exposés en première ligne et à toute personne à la recherche d’une écoute psychologique et d’un soutien, en étant soucieuse des conditions dans lesquelles leur activité de psychologue va pouvoir se déployer.

Elle continuera à œuvrer pour l’unité et poursuivra son travail de promotion de la psychologie et de défense de la discipline, dans ses dimensions recherche, pratiques et formation.

La SFP est convaincue qu’une expression commune du Cerédépsy reste indispensable et urgente dans la situation de crise que nous traversons.


* Construire Ensemble la Réglementation de la Déontologie des Psychologues (Cerédépsy)