L’internationnal


L’activité de la SFP, société nationale, s’inscrit dans un contexte scientifique international. L’importance que la SFP accorde aux interactions qu’elle est appelée à développer dans ce contexte s’est concrétisée, en 1991, par la création d’une Vice-présidence aux Relations Internationales.

Au sein de chaque Département de la SFP, les contacts internationaux, et parmi eux les contacts avec des sociétés ou organisations européennes, sont entretenus sous des formes spécifiques. La SFP a été ainsi membre de la Société à l’Union Internationale de Psychologie Scientifique (UIPsyS) depuis la création de celle-ci, en 1951. Rappelons que la France a joué un rôle moteur dans la création même de l’Union. Deux Français en ont été membres fondateurs et membres du premier Comité Exécutif (Henri Piéron et Henri Wallon). Henri Piéron, Paul Fraisse, en ont été présidents (respectivement, de 1951 à 1954 et de 1966 à 1969).

Au long des années, le Comité Exécutif de l’Union a toujours compté un Français en son sein (élu par l’Assemblée Générale de l’Union). Après une parenthèse de quatre ans, la SFP a développé les efforts nécessaires en vue de rendre la France de nouveau présente au sein du Comité Exécutif. Un Français, Michel Denis, a été élu en 1992, réélu en 1996. En 2000, Michel Denis a été élu président de l’Union (le 15ème depuis la création de l’Union et le troisième président français).

La présence de la France dans les Unions internationales est suivie avec une grande attention par l’Académie des Sciences, à laquelle le Ministère de la Recherche a confié la charge de veiller à la qualité scientifique de la représentation française et à son niveau de reconnaissance internationale. De ce contrôle, qui s’effectue à travers des entretiens annuels et la remise de rapports, dépend le soutien financier apporté par l’Etat : contribution à la cotisation annuelle de la SFP à l’Union, financement du déplacement des délégués de la SFP aux assemblées générales, contribution au fonctionnement du secrétariat.

En collaboration avec l’Académie des Sciences, et à la demande de celle-ci, la SFP a mis en place une structure, le Comité National Français pour la Psychologie Scientifique (CNFPS). Un article dédié au CNFPS, et à sa composition, est disponible sur notre site.