Sélectionner une page

La SFP et les jeunes : Une attention particulière est apportée aux jeunes.

Pour les jeunes chercheurs (étudiant(e)s en thèse ou titulaires d’une thèse) elle :

* subventionne des actions (soutien des associations, prix lors de manifestations, …) ;

* offre des plates-formes d’échanges et de communications lors des ateliers organisés par le Département de la Recherche.

Pour les jeunes praticiens, elle favorise les échanges avec les professionnels, la confrontation et la transmission des expériences (ateliers, congrès, colloques).

Pour les étudiants en psychologie, le site Internet de la SFP leur offre des ressources utiles dans leurs études.

Avantages accordés par la SFP aux étudiants en psychologie :

* des tarifs d’inscription réduits aux manifestations organisées par la SFP et certaines manifestations organisées sous l’égide de celle-ci ;

* des cotisations réduites pour l’adhésion à la SFP (si vous effectuez votre dernière année d’étude en vue de l’obtention d’un diplôme permettant de faire usage professionnel du titre de psychologue), pouvant permettre la réception d’une des deux revues de la SFP (Psychologie Française ou Pratiques Psychologiques) ; voir Adhérez à la SFP. L’adhésion à la SFP permet l’accès illimité à l’Espace adhérents (en cours de construction).

Orientation vers des études de Psychologie :

Il n’est pas dans les missions de la Société française de Psychologie de fournir un conseil individuel en matière d’orientation vers des études de Psychologie. Il vous est plutôt conseillé de vous adresser aux Services communs universitaires d’information et d’orientation (SCUIO).
Structures implantées dans les universités, les SCUIO proposent aux étudiants une importante documentation et de nombreux services d’information sur les enseignements de l’université, conseils pour l’orientation, aide à l’insertion professionnelle.
La liste des SCUIO est disponible notamment sur le site internet de l’ONISEP (Office national d’information sur les enseignements et les professions).

Dans le cadre de sa mission d’encouragement de la recherche, la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF) propose deux bourses doctorales et deux prix du meilleur mémoire de 3ème cycle.

Deux bourses doctorales par an :

Les projets de thèse doivent traiter des évolutions des situations familiales, de l’analyse des prestations et des politiques familiales, de l’étude des problèmes sociaux en lien avec la famille.
Les candidats doivent être titulaires d’un troisième cycle (DEA ou Master 2 Recherche) et s’inscrire en première ou en deuxième année de thèse à la rentrée universitaire au moment de la demande.
Les bourses sont attribuées annuellement, renouvelables deux fois.

Deux prix du meilleur mémoire de master recherche :

Les mémoires doivent avoir été rédigés au cours de l’année universitaire 2006-2007 et traiter des évolutions des situations familiales, de l’analyse des prestations et des politiques familiales, de l’étude des problèmes sociaux en lien avec la famille.

Téléchargez les dossiers de candidature sur www.cnaf.fr

Pour tous renseignements : jeunes.chercheurs@cnaf.fr et site web