Editorial du président ....

La Société Française de Psychologie a été créée en 1901 sous le patronage d’illustres savants, philosophes et hommes politiques du début du XXème siècle. Initialement dédiées au soutien et à la promotion de la recherche scientifique, la SFP a su évoluer et s’ouvrir progressivement à tous les champs de la psychologie et à intégrer la pratique de la psychologie comme l’un de ses domaines d’intérêt majeurs. Notre société est donc forte de son histoire mais elle gardera son rôle et sa place comme acteur de la vie scientifique de notre discipline à la condition de savoir s’adapter à un monde en perpétuels changements.

La conception de ce nouveau site s’inscrit dans cette démarche d’évolution perpétuelle. Comme dans le précédent site, vous retrouverez l’actualité de la SFP et celle de notre discipline, des informations générales sur notre société ainsi qu’une présentation des différentes organisations associées à la SFP.

Le nouveau site a été pensé pour s’enrichir de nouveaux contenus d’informations dédiés aux psychologues, praticiens et chercheurs, mais aussi à toute personne souhaitant découvrir notre discipline, à la fois au niveau national et international.

Je suis donc très heureux de pouvoir vous inviter à parcourir notre nouveau site où vous pourrez notamment découvrir, ou re-découvrir, notre histoire, et celle de la psychologie, et toutes les manifestations organisées ou soutenues par la SFP. Notre société participe également activement à la vie de notre discipline. Notre site vous permettra également de suivre ainsi l’actualité de notre discipline et les actions menées par la SFP.

Au nom de la SFP, j’espére que vous apprécierez la nouvelle présentation de notre site et ses nouvelles rubriques.

Raphaël TROUILLET
Président de la SFP

Lire la suite


Prix de la "vocation scientifique" de l’ACOPF

Les conférences et débats, qui se déroulent chaque année à l’occasion des Journées Nationales d’Etudes de l’ACOPF, sont l’expression vivante des liens étroits entre les pratiques de terrain et les éclairages théoriques. Cette association associée à la SFP s’est fixée comme objectifs d’encourager la diffusion des connaissances scientifiques, de contribuer au dialogue nécessaire entre praticien.ne.s et chercheur.euse.s, de valoriser des recherches pour repenser les pratiques dans le domaine de la psychologie appliquée aux questions d’éducation, de développement et d’orientation, auprès des publics adolescents et jeunes adultes.
Dans ce cadre est proposé un « prix ACOPF de la vocation scientifique » afin d’inviter des chercheur.euse.s débutant.e.s à partager le fruit de leurs réflexions et de leurs travaux auprès de nos congressistes.
Pour plus d’informations et postuler, cliquez sur "lire la suite" puis cliquez ici
Les personnes sélectionnées présenteront leurs communications en conférence plénière lors des 66ème Journées Nationales d’Etudes. A l’issue des présentations, il reviendra aux congressistes de désigner la présentation qu’elle.il.s jugeront la meilleure, la plus stimulante pour leur exercice professionnel. Le « Prix ACOPF de la vocation scientifique » sera remis en fin de congrès à la personne désignée par le vote des congressistes. La.le lauréat.e remportera également une dotation de 1000 euros pour aller présenter son travail au Congrès de l’AIOSP 2018, Association International de l’Orientation Scolaire (...)

Lire la suite


Congrès SFP 2017 : Nice !

Vingt ans après l’édition 1997 qui s’est tenue à Nice, la Société Française de Psychologie (SFP) et l’Université Nice Sophia Antipolis ont le plaisir de vous convier au 58e congrès annuel de la SFP qui aura lieu à Nice les 30-31 août et 1er septembre 2017.
Toutes les infos pratiques en suivant ce lien

Lire la suite


Décret modifiant certaines dispositions réglementaires relatives aux recherches impliquant la personne humaine

La formulation originelle de la loi Jardé comportait certaines imprécisions qui ont légitimement inquiété notre communauté. La publication du Décret no 2017-884 du 9 mai 2017 (modifiant certaines dispositions réglementaires relatives aux recherches impliquant la personne humaine) apporte de nombreuses précisions concernant le champ des recherches impliquant la personne humaine soumises à l’avis des comités de protection des personnes. Ainsi, ce décret définit plus précisément ce qui est entendu par "Recherches impliquant la personne humaine" qui relèvent des CPPs.
Si ce décret apporte des réponses concernant un certain nombre de recherches en psychologie, des interrogations persistent concernant l’interprétation de "connaissances biologiques". Ainsi, des recherches en psychologie réalisant des mesures physiologiques (notamment l’activité cérébrale) doivent elles être considérées comme des "Recherches impliquant la personne humaine" relevant des CPPs ?
Télécharger le décret

Lire la suite


Bilan Workshop Ethique de la recherche en psychologie et sciences du comportement

Les interventions et débats réalisés durant notre workshop ont mis en exergue, s’il en était besoin, l’urgence d’une mobilisation collective de notre profession afin d’apporter au plus vite des réponses aux questions de notre communauté de chercheurs sur l’éthique de la recherche.
Plusieurs actions concrètes et collectives ont alors été soit actées soit envisagées à l’issue de cette journée. Aujourd’hui, l’urgence est d’obtenir des réponses claires sur l’interprétation de la loi Jardé et de son décret d’application. Dans les semaines à venir, nous interpellerons le ministère de la santé en lui adressant un courrier afin de clarifier, d’une part, le positionnement des recherches en psychologie au regard de la loi Jardé et, d’autre part, la nécessité de soumettre nos projets aux Comités de Protection des Personnes. Ce travail a déjà été engagé par le CERNI de l’Université Grenoble Alpes auprès du Ministère de l’Éducation Nationale de l’Enseignement Supérieur et de la recherche. Il est aujourd’hui nécessaire de nous mobiliser collectivement dans cette démarche. La réussite de notre action nécessitera qu’elle soit celle de notre profession, et donc fédérer un grand nombre d’organisations de psychologie. La SFP engagera dans les jours à venir des démarches dans ce sens.
En outre, si nous parvenons à déterminer si certaines de nos recherches ne relèvent finalement pas de la loi Jardé et des CPPs, nous n’avons pas totalement résolu le problème. Un exemple très concret concerne la publication scientifique. Un nombre croissant de (...)

Lire la suite


Référentiel de compétences des psychologues de l’Education Nationale

Nous vous informons de la publication de la liste des connaissances et des compétences professionnelles que les psychologues de l’éducation nationale doivent maîtriser pour l’exercice de leur métier. Cette liste est précisée, en fonction de leur spécialité, en annexe de l’arrêté téléchargeable ci-dessous.
Cliquez ici pour lire le référentiel de compétence

Lire la suite


Un office pour l’intégrité scientifique en France : l’OFIS

Dans un article datant de 2014, Le CNRS publia dans son journal un article intitulé « Fraude : mais que fait la recherche ? » (1). Cet article s’appuie sur l’exemple de deux chercheurs qui furent confondus de fraude ; ce qui conduisit l’un d’entre eux à se suicider. Cet exemple n’est malheureusement pas un cas unique, et si la fraude scientifique ne conduit pas toujours les chercheurs à porter atteinte à leur vie, elle a inévitablement des effets désastreux sur l’image de la science et sur la confiance que lui a donné la société. Aussi, que fait la recherche face à cet enjeux de la fraude scientifique ? De nombreuses initiatives ont été prise en France afin de traiter les questions d’éthique scientifique (projets CERNI, COMETS) et la France s’est alors engagée dans une politique volontariste afin de s’attaquer à celle de l’intégrité scientifique. C’est ainsi que le secrétaire d’état à l’enseignement supérieur et à la recherche (Thierry Mandon) adressa une lettre de mission, le 19 janvier 2016, au Pr. Pierre Corvol. L’objectif était alors de réfléchir à des proposition devant contribuer à l’évolution de la charte nationale de déontologie des métiers de la recherche, ainsi qu’à la proposition de solutions opérationnelles innovantes. Ce travail porta rapidement ses fruits puisque Pierre Corvol remis à Thierry Mandon, le 29 juin 2016, son rapport "Bilan et propositions de mise en œuvre de la charte nationale d’intégrité scientifique" (2). Parmi ces propositions, le groupe de de travail conduit par Pierre Corvol proposa la (...)

Lire la suite


Voir toutes les actualités